Les dimensions plurielles de l’accompagnement !

La ChoZification, c'est mon bébé ! (avec mon bouquin ! Deux bébés en fait en plus de mes deux enfants !) En ChoZification, de la 3e dimension, j'étais déjà passée cet été, avec une patactive à la 4e dimension (quand elle avait élevé un objet au dessus de tous les autres en le tenant avec la main). Aujourd'hui, avec un petit gars de onze ans, nous sommes passés à la 5e dimension : Après et avec les objets, c'est sur leur ombre qu'il a naturellement travaillé (et fait un super boulot !) Cela a d'abord donné une couronne (en ombre donc) puis un château : Ces magnifiques symboles et métaphores sont nés et ont pris place tout naturellement (et ce n'est qu'un extrait du merveilleux travail - que je ne détaille pas ici - qui a été fait ce jour) ! Ce jeune gars est parti en me serrant la main et en me disant "Merci beaucoup, Madame, c'était très bien."

1 commentaire

Parution de mon livre :-)

le 8 octobre 2015 en France et en Belgique et le 10 octobre 2015 en Suisse :-) Des exemplaires ont déjà été envoyés en Nouvelle-Calédonie, au Québec, au Maroc, à Tahiti et en Guadeloupe !

0 commentaire

Emerveillement !

Quand un client dans la trentaine vit une angoisse non-conscientisée mais physiologiquement inscrite dans le thorax (qu'il exprime par "chaud et tendu") qui l'amène à une décharge émotionnelle (larmes et repli) quand il la conscientise, et que finalement il s'en libère en imaginant la fraîcheur "d'une glace framboise" et celle d'un "glaçon qui fond sur son thorax que tient son épouse" (bon, il y a des fois où je me permets d'amener des suggestions à celles et ceux de mes clients qui peinent à en trouver), et bien moi je trouve cela fantastique ! Il est parti "libéré", 1 sur une échelle de 10 (zéro étant le calme total et 10 le niveau "catastrophe" avec lequel il était arrivé). Je ne regrette pas mes suggestions puisqu'elles lui ont convenu (cette précision n'a de sens que pour la - belle et compétente - personne avec qui je discutais tout à l'heure et qui honnit les suggestions). Ce que j'aimerais relever ici est l'incroyable façon dont fonctionne notre cerveau : Une glace à la fraise et un glaçon ont remplacé une angoisse ancrée depuis 25 ans, et cela en soixante minutes, God (or who/whatever else) bless our brain !

0 commentaire