Partir à la rencontre de notre enfant intérieur

Aujourd’hui, un très beau travail a été fait lors d’une séance d’hypnose sur l’enfant intérieur…

<ƒ;

Mais oui, vous savez bien ! Cet enfant symbolique qui est censé courir, jouer, rire et sauter – quelque part en nous – et qui, bien souvent, ne court pas, ne joue pas, ne rit pas et ne saute pas… mais prend souvent la forme d’un insupportable garnement ! Pourquoi ? Parce qu’il a été blessé il y a longtemps, à une époque où il n’avait pas les moyens de se défendre…

Alors, partons à sa rencontre ! Allons le découvrir, l’apprivoiser et lui dire que nous l’acceptons tel qu’il est – aussi meurtri qu’il puisse être ! Allons lui dire que nous l’aimons inconditionnellement.

Puis, une fois que nous aurons gagné sa confiance, que nous l’aurons apprivoisé,  berçons-le, cajolons-le, soignons-le et… guérissons-le ! Car lorsqu’il aura été guéri :

Notre enfant intérieur sera toujours heureux, quelque part à l’intérieur de nous ; et plus notre enfant intérieur est heureux (car nous lui aurons dit que nos problèmes de “grands” ne le concernent pas et que nous sommes à même de les gérer), plus il devient créatif ! Alors, Ô bonheur : Plus nous trouvons nous-même des solutions originales et efficaces à nos problèmes de “grands” !

Intéressant, non ?! Fascinant même, je dirais !

🙂

Intéressés ? Vous n’avez plus qu’à vous décider puis à trouver le bon accompagnement (thérapie jungienne, hypnothérapie, etc.) pour vivre cette expérience et en tirer les bénéfices !