Passé, présent et futur : Qu’est-ce que le Temps ?! 1ère partie

Quelques notions contemporaines et millénaires

En cette fin d’été, j’aimerais vous partager un concept qui m’est cher : celui du Temps, qui réunit et intéresse tant les philosophes, les scientifiques que, nous, accompagnants, hypno-praticiens, thérapeutes et coach) !

Attention, accrochez-vous ! Car s’intéresser aux concepts contemporains sur ce qu’est le Temps demande à lâcher conditionnements, croyances et dogmes scientifiques sur la linéarité du Temps (« Chronos »), communément admise jusqu’à la fin du XXe siècle – bien que le Bouddhisme, le chamanisme et l’Hindouisme avaient déjà tintégré ce concept dans leurs cosmogonies et mythologies : « un téléscopage de l’instant (« Kairos ») et de l’éternité (« Aïon ») »[1].

Par ailleurs, au XXe siècle, Einstein et d’autres physiciens quantiques l’avaient déjà remis en question. Un délicieux roman – « Einstein’s dreams » d’Alan Lightman – raconte tout ce qu’ils auraient pu imaginer à son propos : Serait-il circulaire ? Aussi fluide que l’eau ? Se trouverait-il dans plusieurs dimensions simultanément ? Et bien d’autres propositions encore.

Actuellement, certains physiciens à l’avant-garde proposent des théories « du tout » contradictoires et pourtant complémentaires : la théorie des cordes (balancement ondulatoire et donc vibratoire créant des particules élémentaires) et la théorie de la gravité à boucles (faisant  vibrer l’espace à une minuscule échelle).

[1] In « Se souvenir du futur », Romuald Leterrier et Jocelin Morisson, Guy Trédaniel, 2022 ; préface de Philippe Guillemant

Nietzsche avait lui aussi remis en question la vision commune d’un futur qui n’existerait pas encore en proposant un futur déjà réalisé qui déterminerait notre présent ! Donc la causalité ne serait pas linéaire que du passé au futur mais le serait également du futur au présent et au passé ![1]

Pour vous mettre en bouche, voici les cinq prémisses du physicien français Philippe Guillemant[2] dans sa Théorie de la double causalité (ou Théorie de l’espace-temps flexible) :

  • Notre futur est déjà réalisé
  • Il peut changer
  • L’intention excite un nouveau futur
  • Celui-ci influence le présent
  • L’attention le fait rentrer dans la réalité

Cela porte à réfléchir, n’est-ce pas ?!

Je vous laisse ce temps de réflexion avant de vous proposer la 2e partie dans le prochain article qui traitera de l’importance de la temporalité pour la conscience, l’inconscient, les rêves, l’hypnose, la PNL, la Thérapie par la ChoZif’ et d’autres approches amenant aux états amplifiés de conscience qui permettent de « jouer » avec cette notion du Temps J

#Temporalité #Temps #formationALE #accompagnement #thérapie #coaching #Lausanne #Suisseromande #sigmasolutions

Informations sur nos formations pour les professionnels ici : https://www.sigmasolutions.me/formations-pour-les-professionnels/
Blog : https://www.sigmasolutions.me/blog/
Chaîne Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCPssYdgjCiNne8fyXaeYP_w

[1] Ce que Guillemant a nommé « rétro-cognition ».
[2] http://www.guillemant.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page