Hypnose

L’hypnose (ou la transe) a une histoire aussi longue que celle de l’humanité ! (que nous ne détaillerons pas ici).
Elle est pourtant avant tout un état de conscience (parmi d’autres) naturel et multi-quotidien chez chaque être humain.

L’hypnose peut aussi être guidée de bien des façons et dans un but précis. Dans ce cas, les guides utilisent des sons, des suggestions (sens auditif), des mouvements du corps (sens kinesthésique), des ancrages (sens de l’odorat et/ou du goût, comme “La petite madeleine” de Proust), des focalisations sur un point (sens visuel), etc.
Il y a donc de multiples façons d’entrer en transe et d’être guidés ou accompagnés en hypnose.
Il n’y a donc pas qu’une hypnose – ou une transe -, elles sont multiples et dépendent de chaque personne et de chaque “guide”.

Nous pouvons donc parler d’hypnoses ! et de transes !

En accompagnement, plusieurs choses sont importantes : la relation de confiance (alliance thérapeutique) qui se noue entre accompagnant et patactif (patient actif), les connaissances stratégiques et techniques de l’accompagnant, sa croyance dans le fait que le patactif possède toutes les ressources en lui pour trouver sa solution, la motivation du patactif, l’autorité intérieure du patactif, etc.

De nos jours, de multiples dénominations sont données à l’hypnose : ericksonienne, directive, suggestive, spirituelle, quantique, profonde, etc.

Fondées généralement sur une même approche, dite :

L’hypnose ericksonienne

Vignette hypnose erickson
Dr. Milton Erickson en session

Elle doit son nom au Dr. Milton Erickson (1901-1980) et se caractérise par une approche souple et plus ou moins dirigiste, faisant fréquemment appel à des métaphores. Elle est à la base notamment de la PNL (programmation neuro-linguistique) et des thérapies dites « brèves ». On “glisse” dans la transe.

L’hypnose rapide

Vignette hypnose rapide
M. Erickson lors d’une hypnose avec sa fille Betty

utilisée également par le Dr. Erickson fait  qu’on ne “glisse” pas dans la transe mais qu’on y “plonge”, et cela reste très agréable et tout aussi efficace (si l’on sait s’y prendre !) L’hypnose rapide ou instantanée est généralement utilisée en spectacle et dans la rue mais elle gagne à l’être dans l’accompagnement car elle amène créativité et liberté au praticien ainsi qu’à son patactif, et permet ainsi d’être intégrée facilement dans d’autres processus d’accompagnement (ChoZif’, PNL, etc.)

En résumé, en accompagnement. l’hypnose peut être seule ou faire partie d’un processus. L’hyponse permet d’entrer dans un état de conscience particulier qui inhibe le mental (l’ego) et ouvre l’imaginaire afin d’accéder à un état d’être multipliant nos potentiels car elle contourne notre rationalité.

Sceptique ? Osez donc essayer : Le pire que vous pourrez vivre sera une belle relaxation; quant au meilleur, il vous reste à le découvrir !

Tentés ? Osez !