Billet Pro #4 : “La carte n’est pas le territoire”

Que signifie exactement « La carte n’est pas le territoire » ? me demande Sophie, thérapeute énergétique à Rennes.

Effectivement, sortie de son contexte, cette phrase ne veut pas dire grand-chose.

La phrase complète est «  La carte n’est pas le territoire qu’elle représente. » et nous vient d’Alfred Korzybski, philosophe et scientifique américano-polonais (1879-1950). Depuis, c’est devenu l’un des présupposés de la PNL.

Ce qui l’illustre le mieux est ce tableau de Magritte :

La représentation n’est pas la réalité elle-même : Notre expérience subjective n’est pas notre expérience objective.

Cette dernière consiste en informations provenant de l’extérieur – notre environnement – ou de l’intérieur – notre corps. Ces informations sont traitées par nos sens dits spécifiques : visuel, auditif, kinesthésique, olfactif et gustatif ; il en existe une multitude d’autres dits généraux.

Les uns et les autres constituent notre système sensoriel : celui-ci regroupe les récepteurs sensoriels, les voies nerveuses, et les parties du cerveau responsables du traitement de l’information sensorielle.

L’expérience subjective, elle, consiste en l’interprétation que fait notre cerveau de l’expérience objective. Elle est généralement inconsciente, et dépend de nos conditionnements (environnementaux, culturels, sociaux, familiaux, éducatifs, etc.), de notre histoire propre, ainsi que de notre nature. Elle est donc autant acquise qu’innée, et entraîne des pensées, des émotions et des ressentis.

Si nous avons peu de prise sur notre expérience objective, nous en avons par-contre beaucoup sur notre expérience subjective. Et c’est à elle que s’intéressent philosophes, poètes, artistes, thérapeutes et accompagnants.

En tant qu’accompagnants, nous ne pouvons œuvrer que sur l’expérience subjective de quelqu’un ; le but étant de lui permettre de faire évoluer ses représentations internes par-rapport à une expérience vécue.

Ceci peut se faire, par exemple, par un travail au niveau des symboles, archétypes et métaphores (Modélisation symbolique, ChoZif’, hypnose, etc.) ou par des recadrages de pensées et croyances.

Laisser un commentaire