Les dimensions plurielles de l’accompagnement !

La ChoZification, c’est mon bébé ! (avec mon bouquin ! Deux bébés en fait en plus de mes deux enfants !)

En ChoZification, de la 3e dimension, j’étais déjà passée cet été, avec une patactive à la 4e dimension (quand elle avait élevé un objet au dessus de tous les autres en le tenant avec la main).

Aujourd’hui, avec un petit gars de onze ans, nous sommes passés à la 5e dimension : Après et avec les objets, c’est sur leur ombre qu’il a naturellement travaillé (et fait un super boulot !) Cela a d’abord donné une couronne (en ombre donc) puis un château :

20160927_175242_resized

Ces magnifiques symboles et métaphores sont nés et ont pris place tout naturellement (et ce n’est qu’un extrait du merveilleux travail – que je ne détaille pas ici – qui a été fait ce jour) !

Ce jeune gars est parti en me serrant la main et en me disant « Merci beaucoup, Madame, c’était très bien. »

Une réflexion au sujet de « Les dimensions plurielles de l’accompagnement ! »

  1. J’apprécie beaucoup ces enfants si friands de solutions « subliminales » qui leur font tant de bien.
    Ils sont si neufs et tellement libres des contraintes et croyances qui empêtrent les adultes …que c’est pour moi comme pour vous un vrai plaisir et une joie de les entendre satisfaits du jeu/travail effectié à leur côté comme d’avoir partagé leurs émotions déposées dans notre cabinet c’est génial d’observer les résultats obtenus .
    Cordiaux messages
    Marie Millais Yverdon Hnes.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *